Pour Qui ?

Les personnes concernées par ces formations

 

L’activité de Relaxologue se divise schématiquement en deux catégories :

            ● Les professionnels de la santé, du développement personnel, de l’éducation, de la pédagogie, de l’enseignement, de l’accompagnement, de la psychologie, de la relation d’aide, du travail social, de la thérapie, du bien-être, des médecines douces et naturelles, des activités de loisir, de l’animation, du domaine de la beauté, …
            parmi lesquels nous retrouvons régulièrement des infirmières, aides soignantes, médecins, psychologues, psychothérapeutes, énergéticiens, éducateurs, travailleurs sociaux, enseignants, kinésithérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens, sophrologues, praticiens en massage de bien-être, professeurs de yoga, coachs, praticiens en entraînement mental, professeurs en éducation physique et sportive, esthéticiennes, thérapeutes en différentes approches, kinésiologues, thérapeutes manuels, praticiens de santé holistique, naturopathes, praticiens en médecine traditionnelle chinoise (MTC), intervenants en gestion du stress, etc…
venant chercher un plus, diversifier ou compléter leur palette d’outils de manière à faire évoluer leur pratique, et répondre à le demande croissante de relaxation, de santé, de bien-être, de connaissance de soi, d’utilisation des ressources positives de l’individu et de développement personnel et transpersonnel ;

ainsi que de nombreux enseignants, formateurs ou animateurs en d’autres domaines : enseignants en musique et en art, professeurs de danse ou de chant, professeurs de théâtre, entraîneurs sportifs, formateurs en ressources humaines et en entreprises, formateurs spécialisés, animateurs, … souhaitant utiliser les approches de la relaxation, sophrologie, visualisation et du travail corporel, dans leur domaine bien spécifique de compétence ;

( Les « professionnels » représentent environ de 40 à 50 % des stagiaires )

 

            ● Et de nombreuses personnes en souhaits de Reconversion Professionnelle ou de création d’une activité complémentaire, ou de loisir ou de retraite ou de bénévolat, ou encore à la recherche d’acquis personnel et professionnels dans le domaine du Bien-Etre et du Développement Personnel, venant de tous horizons et de toutes activités professionnelles. Ces personnes ayant vécues sur elles-mêmes les bienfaits des techniques de relaxation, sophrologie, visualisation, travail psycho corporel ou énergétique, yoga, somatothérapie, psychothérapie de relaxation, etc. … et souhaitant à leur tour le partager et en faire bénéficier les autres.

( Les « personnes en Reconversion ou Création d’une nouvelle activité » représentent environ de 40 à 60 % des stagiaires )

Les âges moyens des stagiaires se situent globalement entre 30 et 65 ans. Signalons toutefois que de plus en plus de jeunes stagiaires entre 24 et 30 ans participent à ces cursus.

 

Les Pré requis :
Selon les écoles, certaines expériences personnelles et des critères spécifiques sont souhaités ou nécessaires lors de la sélection des futurs stagiaires : un vécu personnel suffisant dans le domaine (relaxation ou sophrologie, yoga, travail psycho-corporel ou énergétique, thérapie de relaxation, etc…), un parcours de développement personnel en cours et un objectif professionnel à terme (même s’il n’est pas toujours clairement défini en début de formation, la formation aidant nécessairement à cette clarification …).

Il n’y a en général pas de niveau scolaire initial exigé, mais une maturité et une qualité d’ « ouverture  suffisante » de la personne est souhaitée. Une Validation des Acquis de l’expérience Professionnelle et Personnelle est souvent proposée par l’école. Un entretien pédagogique est nécessaire et donc souhaitable pour cela.

Selon mon expérience de formateur, d’organisateur de formations et de relaxologue/sophrologue, un certain nombre de critères semblent indispensables à ces cursus de formations pour que le stagiaire puisse se former avec un réel professionnalisme et compter réellement développer une activité professionnelle concrète.